La bataille des Frontières

Le 3 août 1914, l'Allemagne déclare la guerre à la France. Pour contourner les fortifications françaises qui s'étendent de Longwy à Belfort et qui profitent des avantages stratégiques de l'Ardenne, des Vosges, des vallées de la Meuse et de la Moselle, les Allemands envahissent la Belgique le 4 août.

La bataille des Frontières comprend plusieurs zones de combats qui se déroulent entre le 7 et le 23 août, le long des frontières franco-belge et franco-allemande : Alsace, Vosges, Lorraine, Ardenne belge (bataille des Ardennes), sillon Sambre-et-Meuse.

Entre le 6 et le 21 août 1914, les cavaleries françaises et allemandes reconnaissent le territoire. A plusieurs endroits, des escarmouches ont lieu. C'est le cas dans la région de Bertrix, au lieu-dit Menufays où, le 11 août, 4 cavaliers du 9ème cuirassiers sont tués par les Allemands. Une croix leur rend hommage.

En province de Luxembourg, 10 batailles éclatent le 22 août 1914 à Ethe, Anloy, Luchy, Rossignol, Neufchâteau, Nevraumont, Maissin, Baranzy, Virton et Bellefontaine.

Actions sur le document